Artifact, le jeu de carte en ligne de Valve, dans la tourmente

Pour présenter rapidement Artifact, il s’agit d’un jeu de carte à collectionner en ligne disponible depuis fin novembre 2018 sur Steam. Le jeu est une collaboration entre l’inévitable Richard Garfield (Magic the Gathering, Keyforge) et le célèbre studio de développement Valve.

Tout avait bien commencé puisque le jour de son lancement Artifact enregistre plus de 60.000 joueurs actifs. Mais depuis c’est la chute libre au point d’en arriver à moins de 1500 joueurs journaliers ces derniers temps (la crise de 2008 ou la chute des cryptos l’an dernier c’est léger en comparaison). Ce qui en fait un jeu qui n’accroche même plus le top 200 des plus joués sur Steam et que perd donc plus de 95% de son traffic. Une image qui explique tout :

La plus grosse surprise est qu’il s’agit d’un jeu proposé par Valve, qui généralement s’en sort plutôt bien dans ce domaine. A titre d’exemple Artifact fait moins bien que Far cry 4, sortit fin 2014, ou Call of Duty: Black Ops III paru en fin 2015. Type de jeux différents bien entendu mais tout de même.

La mauvaise presse autour d’Artifact et notamment de sa politique de paiement pour obtenir de nouvelles cartes est sans doute pour une grande part dans ce raté. Contrairement à l’un des plus gros succès jeu de cartes en ligne de ces dernières années (Hearstone par Blizzard pour ne pas le citer, qui lui repose sur un modèle gratuit) Valve est partit sur un principe de faire payer le jeu de base 20$ en plus des tournois. De plus l’aspect monétaire existe aussi via un second marché qui permet aux joueurs d’Artifact d’acheter/vendre leurs cartes entre eux.

Alors soyons clair les prix ne sont pas excessifs non plus, 20$ pour jouer ça reste correct. Sauf que pour aller haut il faudra débourser plus (les plus riches pourront acheter les plus grosses cartes) et surtout … il y a d’autres alternatives gratuites sur le web.

Pourtant Valve améliore son jeu assez rapidement avec par exemple (depuis décembre) la possibilité pour les joueurs réguliers de gagner de nouvelles cartes, avec un ré-équilibrage de certaines cartes trop puissantes, … mais rien n’y fait jusqu’à présent. Un autre mauvais signe est le compte Twitter du jeu qui n’a plus été mis à jour depuis fin décembre 2018.

La fiche Metacritic est aussi des plus parlantes : si la note des critiques est plutôt honnête voire bonne (75/100), celles des utilisateurs est affreuse (2.1/10).

Valve ayant annoncé qu’il voyait Artifact comme un projet long terme, la prochaine étape importante semble être mars 2018, date à laquelle devrait avoir lieu la première grosse compétition dotée d’une cagnotte d’un million de $.

Qu’en pensez-vous? Êtes-vous plutôt de ceux qui pensent que le jeu est mort-né ou plutôt que la période actuelle est une base sur laquelle Valve va bâtir pour être au taquet pour mars ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.