Deck of Justice – le jeu de cartes spécial années 80 !

Deck of Justice

Voilà un jeu qui ne se prend pas au sérieux et qui sent bon la nostalgie ! Deck of Justice ne fait pas dans la finesse : un paquet de héros masculins des années 1980 qui vont se rentrer dans le lard avec brutalité. Le concept est posé direct !

Passez en mode commando et faites exploser tout le monde dans une bataille colossale à l’horizon des années 80 !

Deck of Justice est un jeu de 72 cartes à la fois ridicule et frénétique, et pourtant extrêmement tactique, pour 2 à 5 joueurs. Les parties durent moins de 30 minutes et sont réservées au plus de 12 ans. Les joueurs se frappent à tour de rôle (héros armés et chargés, véhicules blindés et biceps gonflés) lors d’une série de confrontations rapides entre concurrents jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’un seul survivant.

Boite de jeu Deck of Justice

A la base le jeu se veut être une parodie des choses étranges que nous aimons : illustrations type cartoon, hommage genre Tarantino aux années 80 (et 70), … Le tout encapsulé dans une mécanique de bataille de cartes incroyablement rapide. Il faut 2 minutes pour apprendre et toute une vie pour explorer les plus de 7 milliards de combinaisons et stratégies différentes.

Fonctionnement de Deck of Justice

Sortez votre jeu de cartes, mélangez-le et distribuez 7 cartes à chaque joueur. Ensuite, commencez à vous frapper à tour de rôle. L’un après l’autre, les joueurs seront détruits jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un. Ce sera le gagnant de la partie.

Il y a donc 72 cartes réparties en 4 catégories dans le paquet principal :

  1. Héros : les cartes les plus importantes du jeu. Vous commencez avec (au moins) un héros. Vous frappez avec (au moins) un héros, vous défendez avec (au moins) un héros et vous êtes hors-jeu si vous n’avez plus de héros. Simple.
  2. Equipement : la deuxième carte la plus importante du jeu. Des équipements sont attachés aux héros pour ajouter plus de puissance à vos forces de frappe ou de défense. Chaque héros peut porter au maximum 2 charges, sauf ceux qui ont de plus grandes mains.
  3. Véhicule : la troisième carte la plus importante du jeu. Les véhicules vous permettent d’ajouter plus de héros à la bataille (en frappe ou en défense). Cela en fonction du nombre de places assises. Mais permet aussi de porter des armes plus grosses et donc d’infliger des dégâts bien plus importants.
  4. Insta : les cartes les plus hilarantes du jeu. Ce sont les cartes d’action spéciales qui peuvent être jouées à tout moment par n’importe qui, peu importe son tour. En outre, elles peuvent créer des alliances temporelles et des trahisons inévitables lorsque les autres joueurs commencent à vous interrompre (tout le monde peut les jouer, rappelez-vous!).

Parmi les héros : Rocky Balboa, Chuck Norris, Bruce lee, Steven Seagal, Donald Trump, … on vous avait prévenus sur le mode bourrin 😉

Le déroulement d’une partie

Maintenant que vous savez de quoi sont composées les cartes, voyons comment jouer. A la base chaque tour est un duel entre 2 joueurs (attaquant et défenseur), où il n’y a qu’un seul gagnant. Il y a 4 étapes simples pour cela: attaquer, combattre, exécuter et piller. Vous voulez plus de détails? D’accord…

  • Etape 1 : Frappez

Vous sélectionnez des héros dans votre main, vous les équipez avec des armes et vous choisissez le bon véhicule pour prendre plus de héros (et donc plus de puissance de feu). Puis vous choisissez un adversaire à frapper (un jour, ils prendront leur revanche, alors choisissez judicieusement!).

Ce qui rend les choses intéressantes, c’est que vos adversaires ne saura pas ce qui les frappe exactement. Car les attaquants ne montrent qu’une carte et cachent le reste (oui, l’idée vient du poker). Cela crée des moments intéressants, extrêmement amusants et imprévisibles. Prédiction, anticipation, planification et même leurre sont à l’ordre du jour.

  • Etape 2 : Combattez

À présent, le joueur attaqué doit également réagir avec une force de défense. Après cela, toutes les cartes jouées sont révélées et la bataille commence.

  • Etape 3 : Exécutez

Chaque héros a une capacité spéciale que vous exécutez à chaque bataille (rage). C’est là que vous devez mettre en place des combos de fou. Couper des adversaires plus faibles pour pas cher, s’autodétruire après une défaite, séduire des ennemis, utiliser vos amis comme munitions de catapultes, … De nombreuses autres actions folles et d’innombrables variations ne cesseront de vous surprendre à chaque tour.

Après exécution de ces pouvoirs, la puissance totale de chaque camp (attaquant et défenseur) est calculée. Ou ce qu’il en reste de toute façon après la phase de rage. Le gagnant est celui qui a le total de Point de Vie le plus élevé.

Mais attention ! Les choses ne sont jamais aussi simples qu’il n’y parait car tout le monde peut maintenant jouer une carte d’action Insta (Instantanée). Cce qui peut affecter le résultat du combat en corrompant, en étourdissant ou même en détruisant une carte.

  • Etape 4 : Pillez

Pour terminer un tour, le gagnant reprend ses cartes jouées (sauf les armes équipées car elles ne sont plus chargées bien sûr). Le perdant ne prend rien (perd toutes les cartes jouées). Ils prennent ensuite chacun 1 carte dans la pioche.

Si, à ce stade, quelqu’un est à court de héros, il perd et ne joue plus. Les joueurs continuent à tourner dans le sens des aiguilles d’une montre, en suivant le schéma frappe / défense / insta jusqu’à ce qu’ils soient tous démolis sauf un, qui devient le grand vainqueur.

carte bruce lee - deck of justice

A noter que le jeu avait lancé une campagne Kickstarter courant été 2018. Elle n’avait pas aboutit, récoltant envers 10.000 € sur les 23.000 attendu. Mais les membres de la Cheesy Holes Team ne se sont pas laissés démontés et proposent le jeu à moins de 20$ !

Dans le même genre un peu décalé et cartoon il y a aussi Don’t Get Stabbed 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.