Les cartes de basketball avant 1970

Cartes NBA avant 1970

Quand on parle de cartes de basketball d’avant 1970, il n’y a vraiment que quelques options à la disposition des collectionneurs. La Basketball Association of America n’a débuté qu’en 1946 et la Ligue n’a adopté le surnom de la NBA qu’en 1949. Le premier produit officiel estampillé “cartes NBA” jamais publié fut une série éditée par Bowman en 1948.

Ensuite près de dix années s’écoulent avant qu’un autre produit ne voit le jour, sous la forme d’une série de cartes publiée par Topps Basketball pour la saison 1957-1958. Enfin, en 1961-1962, Fleer complète la période comprise entre 1940 et 1969.

Ce n’est qu’au changement de décennie que les cartes de basketball commenceront à être émises un peu plus régulièrement. Dès la saison 1969-1970 Topps Basketball décide en effet de publier des séries récurrentes. Mais avant cela …

Les cartes de basketball avant 1970

En raison des lacunes dans la production de cartes, toutes les sorties sont remplies de nombreuses cartes de rookies. Les plus populaires parmi les rookies incluent Bill Russell, George Mikan, Lew Alcindor (Kareem Abdul-Jabbar), Bob Cousy, Elgin Baylor, Wilt Chamberlain, Oscar Robertson et Jerry West. Bref, toutes les grandes stars de l’époque.

1) Le set Bowman de 1948

Le jeu de 72 cartes Bowman Basketball de 1948 est la première série de cartes de basket-ball distribuée à l’échelle nationale. Ce sera aussi le seul jamais émis par Bowman qui sera vendu à Topps au début des années 1950. À cette époque, le basketball professionnel est encore une ligue relativement nouvelle et naissante. Fondées en 1946, les sociétés de cartes n’étaient pas convaincues que cela en valait la peine. Après cette série il faudra près de dix ans avant qu’un autre set NBA ne soit produit.

cartes de basketball avant 1970

Mesurant 5,24 cm sur 6,35 cm, la liste comprend des joueurs de la Basketball Association of America (BAA), précurseur de la NBA que nous connaissons aujourd’hui. Le jeu a été publié en deux séries de 36 cartes chacune. La deuxième série est beaucoup plus difficile à trouver que la première. Elle possède également la carte clé de l’ensemble, la carte rookie de George Mikan (carte n° 69). Il était le premier grand joueur et l’une des premières stars du sport. Les autres recrues clés en 1948 sont Carl Braun (n ° 72), Joe Fulks (n ° 34), Red Holzman (n ° 32), Jim Pollard (n ° 66), Max Zaslofsky (n ° 55), Andy Phillip (n ° 9), Buddy Jeannette (n ° 38) et Arnie Risen (n ° 58)

Apparence

Le recto des cartes avaient la même conception de base que Bowman utilisait pour sa première série de cartes de baseball en 1949. Une photo de joueur en noir et blanc colorée apparaît sur un fond uni. Il n’y a pas de noms, de logos d’équipe ou d’écriture sur le devant. Les dos comportent le numéro de carte et le nom du joueur en haut, suivi de ses statistiques. Suit une brève biographie de sa carrière.

Ces dos sont imprimés à l’encre noire, avec le numéro de carte et les détails de la carte en rouge. Des cartes comportant des diagrammes d’actions de jeu sont également présentes dans le set, pour aider les enfants à comprendre les principes fondamentaux du jeu. L’action est ensuite décrite au verso.

Carte Bowman 1948 : recto et verso
Carte Bowman 1948 : recto et verso

Condition

Ce jeu de cartes Bowman Basketball 1948 peut être difficile à trouver en bonne qualité. Cependant, aucun problème spécifique n’est commun à l’ensemble des cartes (erreur d’impression, etc). L’usure générale et l’âge du papier sont attribués à leur état normal. Une anomalie souvent observée dans la deuxième série concerne les cartes manquant de l’arrière-plan de couleur unie et qui affichent plutôt le papier gris. Cela est probablement dû au manque d’encre de la presse à imprimer.

Voici la liste complète des 72 cartes de la série. RC à côté des noms = Rookie Card (carte rookie).

2) La série Topps de 1957-1958

Le basketball professionnel était un spectacle bien différent dans les années 1950. Alors que le baseball et le football américain figuraient régulièrement dans les jeux de cartes émis au niveau national depuis 1948, il n’y avait eu aucun produit majeur concernant le basket depuis cette même année. Du fait qu’il s’agissait d’une série unique que Topps (via Bowman) n’avait pas revisité depuis plus de dix ans, il est probable que la société n’avait pas vu un grand potentiel dans le sport à cette époque.

Les faces avant de cette nouvelle série de 80 cartes comportent une image d’un joueur – parfois au format pose, parfois en pleine action – avec 2 blocs de couleurs sur le dessous. À l’intérieur du bloc jaune se trouve son nom, avec le nom de famille en gras. Le bloc bleu ou rouge à droite contient un nom d’équipe. Une bordure blanche entoure toute la carte. Les dos sont bien conçus pour les cartes de basketball. Un cerceau en haut à gauche contient le numéro de la carte, avec le nom du joueur et l’équipe à sa droite. Vous trouverez en-dessous quelques statistiques essentielles, une brève description de sa carrière et les statistiques de l’année / de la vie du joueur. À droite, un diagramme montre la taille du joueur.

Cartes serie Topps 1957-1958
Exemple de carte Topps : saison 1957-1958

Collectionner la série

Cette série 1957-1958 de Topps est considérée comme assez rare. Afin de pouvoir insérer une série de 80 cartes sur une feuille d’impression, la mise en page a donné 30 impressions simples, 49 impressions doubles et même une impression quadruple (n ° 24 Bob Pettit). Les cartes sont réputées pour ne pas être centrées et leur impression est de faible qualité (gros grains), ce qui les rend frustrantes pour les collectionneurs de haut niveau.

Comme il s’agissait du premier set de basket majeur en près de dix ans, presque tous les joueurs apparaissent sous la forme d’une carte de rookie. Le plus important d’entre eux est Bill Russell, mais il y a d’autres joueurs importants comme Bob Cousy, Tom Heinsohn, Bob Pettit, Dolph Scahyes et Bill Sharman. Tous sont des légendes au début de la NBA.

L’ensemble comprend également la seule carte d’Earl Lloyd émise au cours de sa carrière de joueur. Et aussi, à notre connaissance, la seule carte du premier rookie de la NBA, Don Meineke.

3) La série Fleer de 1961-1962

En 1961, Fleer décide d’essayer cartes de basketball avant 1970 ce que Topps et Bowman avaient déjà tenté et abandonné. Ils impriment une série de cartes de basketball. Comme les autres, ils arrêteront la production après une saison seulement. Un quart de siècle plus tard, l’entreprise émettra de très bonnes cartes de basketball, mais les Fleer Basketball de 1961-1962 ne semblent pas s’être bien vendues.

Les faces avant ont été divisées en deux parties. Le joueur apparaît dans la partie inférieure, posant devant un fond de couleur. Nom et logo de son équipe apparaissent dans la case du haut, son nom perso et sa position apparaissant dans une bande blanche entre les deux parties. Concernant les dos, ils sont orientés horizontalement, avec une bande bleue sur le côté droit. Une encoche quasi circulaire dans la bande contient le numéro de la carte. Le nom du joueur, sa position et son équipe s’affichent en haut, suivis de ses statistiques, soulignées en bleu. La plupart des cartes restant ont une biographie écrite du joueur, suivie de statistiques de l’année précédente et des totaux de carrière.

Carte de la série Fleer 1961-1962
Carte Walt Bellamy : série Fleer 1961/1962

Le set complet

Il y a 66 cartes dans le set Fleer Basketball 1961-1962. Les 44 premières cartes sont des cartes de joueurs ordinaires, et les 22 dernières cartes “En action” représentent des joueurs qui figurent également dans les 44 premières cartes. Chaque section classent les joueurs par ordre alphabétique selon leur nom de famille. La plupart des cartes du jeu présentent des problèmes de centrage, ce qui rend les véritables spécimens de haute qualité particulièrement précieux.

La carte clé de l’ensemble est la carte de rookie de Wilt Chamberlain, mais plusieurs premières cartes de superstars de la NBA se trouvent ici. Jerry West, Oscar Robertson, Elgin Baylor et Lenny Wilkens font partie de ces stars. Toutes ces recrues, à l’exception de Wilkins, figurent également sur les cartes “En action”.

Voici la liste des 66 cartes de la série. RC à côté des noms = Rookie Card (carte rookie).

4) La série Topps de 1969-1970

La première (et dernière) série de cartes de basketball avant 1970 de Topps. Ce set est composé de 99 cartes que les collectionneurs surnomment “tall-guys” en raison de leur taille beaucoup plus grande que celle des cartes classiques. Elles mesurent toujours 6,35 cm de large, mais font 11,9 cm de haut. Le format plus grand a bien servi les joueurs de basket.

Les cartes représentent un joueur à l’intérieur d’un cadre de forme ovale, sa tête jetant parfois un coup d’œil par-dessus le haut de la ligne. Une icône de basket-ball à l’encre noire est attribuée à chaque coin. Le nom du joueur apparaît en rouge sur le dessus, avec sa position à l’encre noire. Quant à la ville de son équipe, elle est inscrite au bas à l’encre rouge. La bordure autour du joueur est blanche. Enfin, les dos comportent un cercle bleu avec le numéro de carte à l’intérieur, le nom du joueur et les statistiques importantes en haut. Une brève description et des statistiques de carrière année par année suivent sur un fond de couleur saumon. En dessous de cela, un cercle qui semble tomber dans un cerceau contient un dessin.

Carte Lew Alcindor Topps 1969-1970
Carte Lew Alcindor – Série Topps 1969-1970

Cartes de basketball avant 1970 – Lew Alcindor

En tant que première série de basket-ball lancée au niveau national depuis plusieurs années, elle contient beaucoup de joueurs rookies. Le plus grand nom parmi ces recrues est Lew Alcindor (qui s’appellera plus tard Kareem Abdul-Jabbar). Bill Bradley, Dave Bing, John Havlicek, Earl Monroe, Willis Reed, Don Nelson, Wes Unseld, Nate Thurmond et Walt Frazier font également partie des recrues de renom. Dave DeBusschere aurait pu faire partie de la liste de ceux à avoir eu droit à leur première carte. Mais il avait déjà eu droit à la distinction dans les années 1960 … alors qu’il jouait pour l’équipe de baseball des White Sox de Chicago. Sportif de haut niveau le monsieur.

Le set a été publié en une seule fois et les 99 cartes ont été imprimées ensembles sur une seule plaque. Il a été déterminé que la carte de contrôle (checklist, qui reprend la liste des cartes du set) se trouvait dans le coin inférieur droit. Elle était donc plus exposée que d’autres aux erreurs d’impression, d’emballage ou d’accident. En conséquence, c’est une carte difficile à trouver dans une forme décente. Même en considérant les problèmes normaux comme les notes ajoutées sur un telle carte. Beaucoup utilisaient malhreuseument ce type de carte en barrant leurs possessions ou marquant les cartes manquantes de leur collection.

En ce qui concerne les inserts, les paquets de 10 cartes incluent une règle surdimensionnée Topps. Celles-ci ont des images de bande dessinée des meilleurs joueurs et se déplient pour atteindre près de 25 cm de hauteur (voir ci-dessous).

5) La série Topps Rulers de 1969-1970

Pour en finir avec la section cartes de basketball avant 1970, voici les “1969-70 Topps Rulers Basketball”. Elles font partie des cartes les plus bizarres que vous rencontrerez probablement. Taille, couleur et dessin de bande dessinée les rendent unique. Et le papier utilisé pour les fabriquer les a rendus relativement difficiles à trouver.

Ces règles à mesurer étaient un encart bonus inclus dans les paquets de 10 cartes de la série 1969-1970 de Topps, un par booster. En raison de leur taille, elles ont été pliés en 3 pour être insérées dans ces paquets. Entièrement dépliées, elles mesurent 6,35 cm sur 25 cm.

Pas de Topps Rulers pour Bill Russell

Bien que la liste complète de la série va jusqu’au numéro 24, il n’y a que 23 cartes dans le set. Les meilleurs joueurs incluent Lew Alcindor, Wilt Chamberlain et Jerry West. Le numéro 5 n’existe pas. Il était prévu que ce soit Bill Russell. Cependant, il a pris sa retraite entre temps et la carte a été annulée.

Ce qui est immédiatement visible dans les encarts, ce sont les caricatures des joueurs en vedette. Elles sont très différentes des photos habituellement utilisées sur les cartes à l’époque. Si la NBA avait voulu créer un dessin animé, c’est le type de design auquel vous auriez pu vous attendre. Elles sont à la fois lumineuses et amusantes, avec leur couleurs de l’arrière-plan.

Cartes Topps Rulers 1969-1970
LEs Cartes Topps Rulers – Saison 1969/1970

Les noms et l’équipe des joueurs sont notés dans un ovale qui chevauche l’image. La règle mentionne également la taille du joueur et les cartes sont vierges au dos. Les encarts sont imprimés sur du papier fin. En conséquence, ils seront de plus en plus fragiles au fil des années.

En conclusion ces cartes sont quelque peu négligées aujourd’hui. Leur taille non traditionnelle peut constituer un obstacle pour certains. Et bien qu’elles ne soient pas facilement disponibles, elles peuvent être trouvées à des prix raisonnables considérant leur âge et fragilité.


Une fois par semaine retrouvez nos articles dédiés aux cartes sur le basketball (principalement NBA) ! Vendredi prochain nous entamons la décennie suivante avec les cartes des années 1970 à 1975.

Laisser un commentaire