Cartes Dragon Ball à collectionner

Cartes Dragon Ball

Si je parle en majorité du jeu de cartes Dragon Ball Super sur ce blog, il n’est pas le seul à exister autour de l’univers d’Akira Toriyama. Même s’il faut reconnaitre qu’il est quasi l’unique porte d’entrée en ce moment, plusieurs jeux de cartes ont été proposés au fil des années. Il est d’ailleurs lui-même une déclinaison « moderne » d’un autre jeu sorti plus tôt.

Voici donc une petite liste de tous les jeux de cartes autour du monde de Dragon Ball, classée par ordre chronologique. Je mets de côté les simples jeux de 52 cartes, type UNO, Top Trumps Dragon Ball, etc.

À terme chaque jeu ci-dessous disposera de sa fiche détaillée et plus complète. Vous trouverez aussi une petite liste de jeux vidéos de la franchise dont une partie repose sur des combats de cartes.

Les jeux de cartes Dragon Ball :

Dragon Ball Carddass (1988)

Cette série de cartes est parue uniquement au Japon en 1991. Bandai a proposé une collection séparée en 30 sets de 6 cartes reprenant les personnages des 3 grandes sagas de la version animée. Dragon Ball (Partie 1 et 2), Dragon Ball Z (Partie 3 à 25) et Dragon Ball GT (partie 26 à 30). Parmi les cartes proposées ont retrouve aussi d’autres personnages de Toriyama dont Cashman, un héros de manga qui paraissait à cette période.

Cartes Dragon Ball Carddass (1988)

Une seconde édition a été faite en 1990 avec un nouveau système de jeu. Et une nouvelle réédition des versions originales a vue le jour depuis 2019, les Carddass Premium set. En 2005 un jeu pour borne d’arcade, Data Carddass Dragon Ball Z, a également repris cette série de cartes.

PP Cards (1989)

Première série de cartes Dragon Ball chez Amada. Il s’agit d’une collection assez énorme puisqu’elle compte 32 sets (+2 spéciaux) de 42 à 48 cartes (36 régulières et 6 prismes), mais qui deviendra aussi mythique que les Carddass de Bandai. Lire mon article Dragon Ball Z PP Cards.

Amada PP Cards 1989

Visual Adventure (1991-1995)

Les collections Visual Adventure sont parues entre juin 1991 et octobre 1995. Et cela se passe chez Bandaï. Au total 7 parties ont été commercialisées, pour un total de 294 cartes. Chaque partie contient 42 cartes, 36 normales et 6 prismes. Plus de détails dans un prochain article en cours de rédaction également.

Dragon Ball Visual Adventure Special
Dragon Ball Visual Adventure Special – gradées

Rami Cards (1991-1996)

Pour la seconde fois nous quittons Bandaï pour passer chez l’éditeur Amada. Ce dernier propose un set annuel de 12 à 20 cartes (hormis un set tronqué de seulement 3 cartes en 1996).

Super Barcode Wars (1992)

Retour chez Bandai pour cette collection de 4 extensions parue entre décembre 1992 et novembre 1993. Comme beaucoup de sets de l’époque, elle reprend le format de 42 cartes par extension, 36 normales (regulars) et 6 prismes. Se jouait en accompagnant un jeu vidéo.

Cartes Super Barcode Wars (1992)

Dragon Ball Power Level Cards / Super Battle (1993)

À nouveau chez Bandai cette série a compté 20 sets de 44 à 49 cartes. Soit un total de 904 cartes. Chacune d’entre elles dispose d’un « Power Level » (Niveau de force) de 1 à 12 et d’un niveau « Max ». Sorties au Japon en 1993 elles disposent d’une version française. Elle a été renommée Super Battle par la suite.

Dragon Ball Power Level Cards 1993
source image – dbzcollection.fr

Hero Collection (1993-1995)

Une nouvelle fois on revient chez Amada, le grand concurrent de Bandaï à l’époque comme vous l’avez comprit. Cette nouvelle collection compte 4 parties

  • 1993 – Partie 1 (159 cartes) : centrées sur DBZ
  • 1994 – Partie 2 (103 cartes) : Saga Buu et Tournoi des arts martiaux
  • 1995 – Partie 3 (103 cartes) : Buu 1re forme
  • 1995 – Partie 4 (103 cartes) : Majin Buu

Chaque partie se compose de 72 cartes normales, 12 prismes, 3 dorées « WGL » (cartes décollables) et 16 platines. Hormis la partie 1 qui ne dispose pas de cartes platine, mais 144 normales. Une des particularités des boosters était de trouver aléatoirement des cartes promo ou une carte Binder, qui permettait de gagner un classeur en version limitée.

Dragon Ball Z Hero Collection

Trading Collection (1995)

Encore une série Amada, cette fois d’un seul set et distribuée en France par Panini. 114 cartes qui se répartissent en 98 cartes normales, 12 prismes et 4 cartes a effet 3D. Il s’agit plutôt d’un jeu à collectionner qu’à jouer.

Ani-Mayhem Dragonball Z (1997)

Le jeu Ani-Mayhem chez Upper Deck a été une étoile filante que quasi tout le monde a oubliée. Essayant de tirer profit de l’explosion des jeux de cartes dans les années 1990, il a été lancé en 1996 pour disparaitre en 1997. 4 sets (dont un set démo) ont vu le jour et le pack Dragonball Z est le dernier de la série. Composé de 243 cartes tirées de l’animé, il était le premier à incorporer les cartes Ultra-Rare.

Boite Ani-Mayhem Dragonball Z en 1997

Jeux de cartes Dragon Ball Z & GT (2000-2006)

Il s’agit du premier jeu d’une certaine ampleur à avoir vu le jour. Initialement il était produit par Score Entertainment et reprenait des images du dessin animé, surtout les sagas DBZ et GT. Entre l’an 2000 et 2006, de nombreux produits sont parus : 18 extensions, 1 extension numérique et de nombreux sets en parallèle. Au total pas moins de 2660 cartes différentes.

Jeux de cartes Dragon Ball Z & GT 2000

14 extensions (+7 expansions) concernent la saga Dragon Ball Z et les 4 dernières (+2 expansions) sont centrées sur la saga GT. Un 5e set était prévu, mais il n’a jamais vu le jour, la production du jeu ayant été stoppée en 2006.

Plus de détails sur cette période dans un prochain article en cours de préparation 😉

Jeux de cartes Dragon Ball (2008-2017)

2 ans après le retrait de Score Entertainment et la reprise de la licence, Bandai renomme, relance puis abandonne le jeu. Tout cela en l’espace de quelques mois durant l’année 2008. Il faut dire qu’ils vont changer de nombreuses règles et se mettre à dos la moitié des joueurs de la version précédente. Cette version 2008 compte 5 extensions et une série de cartes promo.

  • Warriors Return : 113 cartes des sagas Dragon Ball et Dragon Ball Z. Proposait aussi 2 Starter Deck de 30 cartes (Goku et Freezer).
  • The Awakening : 100 cartes, dont des versions plus puissantes des guerriers du set précédent.
  • Destructive Fury : centré sur la saga GT. 2 Starter Deck :  Great Saiyaman et Mecha Frieza.
  • Fusion : 105 nouvelles cartes.
  • Clash of Sagas : 102 nouvelles cartes.
Dragon Ball Warriors Return
Extension Warriors Return

En 2014, c’est au tour de Panini America d’essayer de tenter sa chance avec une version plus proche (mais réactualisée) du jeu original Dragon Ball Z TCG de l’année 2000. Cette dernière aura droit à 7 extensions avant d’être arrêtée également.

  • 2014 – Set 1 : Premier Set (335 cartes)
  • 2015 – Set 2 : Heroes & Villians (159 cartes)
  • 2015 – Set 3 : Movie Collection (158 cartes)
  • 2015 – Set 4 : Evolution (330 cartes)
  • 2016 – Set 5 : Perfection (161 cartes)
  • 2016 – Set 6 : Vengeance (155 cartes)
  • 2016 – Set 7 : Awakening (353 cartes)

Mais Bandai n’avait pas dit son dernier mot puisqu’après l’échec de 2008, ils adaptent leur jeu avec un nouveau concept qui va littéralement cartonner. C’est l’arrivée de Dragon Ball Super en 2018.

Jeu de cartes Dragon Ball Heroes (2010-2012)

Le jeu de cartes Dragon Ball Heroes est composé au total de 512 cartes. Elles sont parues sous la forme de 8 extensions de 58 à 67 cartes. 1 extension en 2010, 6 en 2011 et 1 en 2012. Un très grand nombre de cartes promo ont aussi été imprimées (remises dans les BD, lors de tournoi, etc.) : plus de 150.

Cartes dRagon Ball Heroes

Cartes Dragon Ball Super (2018-???)

Je ne m’étends pas sur cette version actuelle du jeu puisque j’en ai déjà fait un article complet et détaillé. On retiendra juste que Bandai a enfin trouvé la bonne formule, 4 ans que le jeu existe et que les ventes se portent bien. Des dizaines d’extensions et de produits dérivés sont déjà en stock et ce n’est pas prêt de s’arrêter !

Panini Dragon Ball Super (2019)

Une série de 180 cartes à collection, dont 52 spéciales (25 Spark Cards, 9 Ultra Card et 18 SD Card).

Dragon Ball Universal Collection (2021)

Cette collection Panini propose 240 cartes réparties en 4 séries de 60 cartes pour chaque saga principale de l’animé (DB, DBZ, GT et Super). Ce sont plutôt des cartes à collectionner, pas à jouer, car il n’y a pas de statistiques ou quoi que ce soit d’autre. Une partie des cartes dispose d’effets, 60 cartes ont un effet cristal et 45 cartes ont droit au traitement prisme brillant.

Panini Dragon Ball Universal Collection

Les cartes Itajaga (2022)

Une nouvelle gamme de cartes Bandai sorties en 2022. Il s’agit d’un produit un peu particulier, mais qui se fait beaucoup au Japon, à savoir qu’un booster contient 1 seule carte « métallique » et un biscuit (pour environ 1€). La collection comporte 24 cartes : 9 communes, 5 rares, 4 super rares, 3 CR, 2 super super rares et 1 secrète rare.

Une boite contient 20 boosters et coûte environ 17-18€ (hors frais de port et de douane). Les cartes sont tout simplement magnifiques, parmi les plus travaillées que j’aie vu jusqu’ici !

Les cartes Itajaga (2022)

Les jeux de cartes vidéos Dragon Ball

Plusieurs jeux de la franchise Dragon Ball vous permettent de participer à des affrontements à base de cartes et progresser au fil d’une histoire. Je me dois donc d’en mentionner quelques-uns :

  • 1988 – Dragon Ball : Daimaō Fukkatsu (Famicom)
  • 1989 – Dragon Ball 3 : Gokuden (Famicom)
  • 1991 – Dragon Ball Z II : Gekishin Freeza (Nintendo NES)
  • 1992 – Dragon Ball Z : Gekitō Tenkaichi Budōkai (Nintendo NES)
  • 2002 – Dragon Ball Z : Collectible Card Game (Game Boy Advance)
  • 2013 – Dragon Ball Heroes : Ultimate Mission (Nintendo 3DS)
  • 2014 – Dragon Ball Heroes : Ultimate Mission 2 (Nintendo 3DS)
  • 2017 – Dragon Ball Heroes : Ultimate Mission X (Nintendo 3DS)
  • 2019 – Super Dragon Ball Heroes : World Mission (PC & Nintendo Switch)
  • 2020 – Le mode gratuit Dragon Ball Card Warriors de DBZ : Kakarot (PC)

Voilà pour une première série de jeux de cartes Dragon Ball (physique et numérique). J’en trouverai probablement d’autres dans les mois à venir et je mettrai donc cette liste à jour ici et là en fonction. Je sais déjà qu’il me faut ajouter les séries Banpresto et Deru Deru. Restez attentif 😉

Merci de votre soutien !

Pour votre confort visuel, j'ai décidé de ne pas afficher de publicités sur ce site, uniquement des liens d'affiliation dans les articles.
En effectuant vos achats via ces liens vous ne payez pas plus cher et un petit pourcentage (1 à 3%) m'est redistribué.
Cela me permet pour l'instant de payer l'infrastructure du site (hébergement, domaine ...).
A l'avenir, j'espère que cela me m'aidera petit à petit à payer quelques-unes des heures que je consacre à ce site afin de vous partager ces informations au quotidien.


Vous pouvez aussi me supporter en faisant connaître le site, chaque partage est important. Merci à vous !