Les cartes de basketball de 1970 à 1975

Cartes Topps Années 1970-1975

Au cours des années 1970, le basketball est encore considéré par beaucoup comme un sport professionnel de second rang. Naturellement, les cartes de basketball ne sont alors pas une option extrêmement populaire pour les collectionneurs.

Hormis quelques sets éparpillés durant les années 1940, 1950 et 1960, les cartes de basketball font leur apparition de manière cohérente au cours des années 1970. Elles ont contribuées à établir une base de collectionneurs. Bien qu’il n’y ait pas eu le même nombre de stars que dans les années 1980, certains noms importants de l’histoire du basketball ont émergé au cours de cette période. Les modèles de cartes des années 1970 sont aussi vivants et aussi crus que la décennie post-1968 elle-même. Les collectionneurs devaient se tourner vers la société Topps pour leurs besoins, elle est la société principale de cartes au cours de la décennie.

Parmi les nombreuses options, les meilleures cartes de rookies disponibles incluent Pete Maravich, Rick Berry, Bob Lanier, Julius Erving, Bill Walton, George Gervin, Robert Parish, Moses Malone, David Thompson, Bernard King ou encore Dave Cowens.

Série Topps : Saison 1970-1971

Pour la deuxième année consécutive, Topps a opté pour un jeu de cartes grand format. Cependant, ils ont augmenté le nombre total de cartes et ont réalisé une deuxième série de cartes pour la première fois de leur histoire.

Le recto des cartes comporte une image d’un joueur, prenant la pose ou en gros plan de  tête. Un grand ballon de basket dans le coin inférieur contient le nom du joueur, sa ville et sa position. Une bordure blanche entoure la carte, avec des coins intérieurs arrondis. Les dos sont orientés horizontalement, avec le nom du joueur, sa position et ses statistiques importantes en haut dans une case de couleur rouge. Le numéro de carte apparaît dans un cercle blanc à gauche. Une biographie écrite et des statistiques de carrière apparaissent, avec un dessin “cartoon” à droite.

Carte basketball Pete Maravich Topps 1970-1971

Deux séries ont été publiées. La première série comprend les cartes 1 à 110 dont 22 cartes sont imprimées en très petite quantité. La deuxième série comprend les cartes 111 à 175. La carte de contrôle (checklist, carte n°101 du set) affiche la fin de la première série et le début de la seconde, elle est à cheval sur les 2 séries. Par conséquent, cette “fiche de contrôle” peut être trouvée avec deux variations de couleur selon le set dans lequel elle se trouve.

Création des sous-ensembles

Pour la première fois, Topps a inclus des sous-ensembles dans sa série basket-ball. Les cartes 1 à 6 présentent les trois principaux leaders dans diverses catégories statistiques de la saison précédente. Les cartes 106-115 présentent les équipes All-Stars. Enfin, les 8 dernières cartes du set (168-175) récapitulent les playoffs, la dernière carte montrant les Knicks de New York célébrant leur victoire. Ce sont eux les champions de la saison 1969-1970.

Les principaux rookies de la série sont Pete Maravich, Pat Riley et Calvin Murphy. Parmi les cartes les plus cotées actuellement : Pete Maravich (carte n°123), Lew Alcindor (n°75), Wilt Chamberlain (n°50), John Havlicek (n°10) et Pat Riley (n°13).

Série Topps : Saison 1971-1972

Après deux ans d’utilisation des cartes de plus grande taille, Topps revient à la norme de 2 ½ pouces (6,35 cm) sur 3 ½ pouces (8,89 cm) lorsqu’elle imprime le set de basket-ball de 1971-1972. À mesure qu’ils élargissent leur set, il est en effet logique que la société opte pour ce changement de taille afin de mieux adapter l’ensemble sur ses feuilles d’impression. En réduisant la taille des cartes il est possible d’en imprimer plus sur une même feuille.

Le recto présente une photo du joueur sur un fond de couleur unie. La tête du joueur est positionnée pour dépasser du haut du bloc. En haut, la ville de l’équipe est listée dans une police typiquement 1971 (vintage baba cool). Le bas utilise à la fois de l’encre noire et de l’encre rouge. Le nom du joueur est marqué de ses initiales en rouge, puis le surnom de son équipe apparaît en noir et sa position en rouge. Les dos comportent un numéro de carte, le nom du joueur et la position (en haut). La boîte bleue se prolonge sur le côté droit et contient des statistiques et une question sous forme de caricature. Une boîte jaune à gauche contient un résumé des statistiques de carrière.

Séparation entre cartes basketball NBA et ABA

L’ensemble a été divisé en 2 séries. Les cartes n°1 à 144 présentent des joueurs de la NBA et les n°145 à 233 des joueurs de l’ABA. Deux feuilles d’impression ont été utilisées pour imprimer le jeu, 31 des joueurs de la NBA ont été imprimés en double pour remplir la deuxième feuille. Encore une fois, une fiche de contrôle (checklist, carte n° 144) présente deux variantes.

Les sous-ensembles comprennent un survol des séries éliminatoires de la NBA (playoffs) sur les cartes 133 à 137, des leaders statistiques de la NBA sur les cartes 138 à 143 et des leaders statistiques de l’ABA sur les cartes 146 à 151. Bob Lanier, Rick Barry, Nate Archibald, Larry Brown, Dan Issel et Rudy Tomjanovich sont les rookies les plus en vue du set.

Les cartes les plus recherchées de la série : Lew Alcindor (n°100), Rick Barry (n°170), Wilt Chamberlain (n°70), Bob Lanier (n°63) et Dave Cowens (n°47).

Carte Lew Alcindor 1972-1972

Série Topps : Saison 1972-1973

À certains égards, la conception de la série basketball Topps de 1972 à 1973 est une amélioration par rapport à celle de l’année précédente. Bien que de nombreux sous-ensembles et la séparation NBA / ABA demeurent inchangés, les cartes semblent avoir reçu une meilleure colorisation. Parmi les séries de cartes de cartes-topps-annees-1970-1975basketball Topps des années 1970, c’est peut-être la plus esthétique.

Les cartes présentent une photo du joueur. La plupart des cartes ont un arrière-plan uni de couleurs vives, mais quelques-unes ont des photos en action. Le nom de l’équipe est présenté sous forme diagonale, chaque lettre successive étant plus grande que celle qui la précède. Le seul écart par rapport à ce format concerne les deux franchises Rockets : une petite boîte ajoute la mention Houston ou Denver (2 équipes portant le même surnom). Le nom et la position du joueur apparaissent en bas, à l’intérieur de la bordure blanche.

Les dos de cartes comportent un numéro de carte, un nom et une position dans une boîte bleue. Une boîte orange sur le dessous contient les statistiques vitales, et une autre boîte contient une brève description du joueur. Un dessin du joueur apparaît en dessous, accompagné de ses statistiques de carrière. La ligne de copyright en bas est différente, en fonction de la ligue à laquelle appartient le joueur.

Série Topps 1972-1973

Encore une fois, le jeu est divisé en deux séries et la NBA a encore une fois la plus grande partie. Les cartes n° 1 à 176 sont centrées sur la NBA et les joueurs de l’ABA sont présents sur les cartes n ° 177 à 264.

Les sous-ensembles Topps

Les sous-ensembles se sont également répartis de la même manière. Les All-Stars de la NBA figurent sur les cartes n° 161 à 170, tandis que les All-Stars de l’ABA se trouvent sur les cartes n° 259 à 264. Les leaders statistiques annuels de la NBA apparaissent à 3 sur une carte du n° 171 au 176. Les leaders de l’ABA sont également 3 par carte et ils vont de la carte n° 259 à la 264. Pour la troisième année consécutive, les cartes reprenant les matchs éliminatoires des playoffs sont inclues dans le set, mais cette fois, les deux ligues sont concernées. Les cartes des séries éliminatoires de la NBA sont n° 154-159, tandis que les cartes n° 241-247 récapitulent les séries éliminatoires de l’ABA.

La carte clé est la carte de rookie de Julius (Dr. J) Erving, mais il a aussi droit à une carte All-Star ABA. Artis Gilmore et Phil Jackson comptent parmi les autres recrues importantes.

Les cartes les plus recherchées de la série : Julius Erving (n°195), Julius Erving All-Star (n°255), Phil Jackson (n°32), Wilt Chamberlain (n°1) et Pete Maravich (n°5).

Série Topps : Saison 1973-1974

Par rapport aux sets de basket-ball que Topps avait déjà publiés, le design du set de 1973 à 1974 peut sembler assez fade.

Les rectos montrent une image du joueur, parfois en pleine action, parfois simplement posés devant un mur. Dans le coin inférieur gauche se trouve l’image d’un ballon de basket flottant au-dessus d’un cerceau. À l’intérieur de ce ballon, se trouve la position du joueur, son équipe et son nom étant placés à droite. Encore une fois, il y avait un petit problème en raison des 2 équipes appelées les Rockets, donc Houston a été ajouté aux franchises de la NBA.

Les dos ont à nouveau un format vertical et un dessin type cartoon a été placé en haut de la carte. Le numéro de carte apparaît sous un petit graphique de basket-ball, avec un nom et une position. Une boîte rouge contient des informations sur le joueur et une boîte verte contient une description de sa carrière. Les statistiques d’année en année apparaissent en dessous, et une ligne de copyright spécifique à la ligue du joueur se situe en bas.

Pour la première fois, les joueurs All-Stars ne reçoivent pas de sous-ensemble au sein de la série. Au lieu de cela, la distinction apparaît sur leur carte régulière, qui reçoit un design différent. Pour une raison inconnue, chacun de ces joueurs a également une photo de son visage dans un médaillon blanc.

Série Topps 1973-1974

Cartes basketball NBA – Cartes ABA

La division NBA / ABA est identique à celle de l’année précédente. Les joueurs de la NBA apparaissant sur les cartes n° 1 à 176 et les joueurs de l’ABA apparaissant sous les numéros 177 à 264. Les sous-ensembles sont également divisés en ligues : les leaders statistiques de la NBA figurent sur les numéros 153 à 158, tandis que les leaders de l’ABA se sont occupés des cartes 234 à 239. Les séries éliminatoires (playoffs) sont également représentées, avec les séries éliminatoires de la NBA sur les cartes n° 62 à 68 et l’ABA sur les cartes n° 202 à 208.

Bob McAdoo, Paul Westphal et Chris Ford figurent parmi les principales cartes rookies du set.

Le Top 5 des cartes les plus recherchées : Julius Erving (n°240), Pete Maravich (n°130), Kareem Abdul-Jabbar (n°50), Wilt Chamberlain (n°80) et Jerry West (n°100).

Série Topps : Saison 1974-1975

Dans ses séries précédentes, Topps a placé la plupart de ses joueurs devant des arrière-plans de couleur unie ou en conservant les arrière-plans naturels. Dans la série 1974 – 1975, la société a considérablement mixé les 2.

Comme d’habitude, les photos des joueurs ont deux variétés. Ils ont soit posé ou ont étés photographiés en plein match. Les photos en jeu ont été présentées telles quelles mais les photos en mode pose ont reçu un arrière-plan de photo saturée (voir ci-dessous). Le nom de son équipe est placé verticalement sur le côté droit de la carte. En bas, une forme de fanion contient son nom et un ballon indiquant sa position. Les dos des cartes sont orientés horizontalement, avec un numéro de carte, un nom et une position en haut. Le reste de la carte est divisé en deux parties. La zone de gauche contient un dessin cartoon du joueur et une liste de statistiques apparaît en dessous. À droite, une courte biographie écrite est suivie de statistiques annuelles et d’une ligne de copyright.

2 Rockets = 1 Rockets + 1 Nuggets

Les All-Stars reçoivent une bannière sur leurs cartes habituelles, mais aucune autre modification n’est apportée à leurs cartes. Un problème intéressant apparaît à cause d’un changement de nom. Au cours des saisons précédentes, il y avait deux franchises appelées les Rockets, un club NBA à Houston et une équipe ABA à Denver. Avant cette saison 74-75, l’équipe de Denver s’attend à une fusion imminente et a donc changé son nom pour devenir les Nuggets. Cependant, Topps se préparait manifestement à différencier encore une fois les deux équipes. Une petite bannière a été ajoutée aux deux équipes avec le nom de la ville, mais au final les joueurs de Denver s’appellent correctement les Nuggets.

Pour la 3è année consécutive, les joueurs de la NBA apparaissent sur les cartes n° 1-176 et les joueurs ABA sur les cartes n° 177-264. Un nouveau sous-ensemble regroupe les chefs d’équipe dans quatre catégories statistiques. Encore une fois, les sous-ensembles sont séparés par ligues. Ce sont : les chefs d’équipe NBA (81-96) et ABA (221-230) , les leaders statistiques NBA (144-149) et ABA (207-212), les séries éliminatoires NBA (161-164) et (246-249).

Bill Walton, George Gervin et Doug Collins sont les meilleurs rookies de cette série.

Les cartes les plus recherchées de la série : Bill Walton (n°39), George Gervin (n°196), Julius Erving (n°200), Pete Maravich (n°10) et Wilt Chamberlain (n°250).

Cartes basketball Topps 1974-1975

C’est terminé pour cette première partie de la décennie des années 70. Nous revenons la semaine prochaine avec les séries de cartes parues entre 1975 et 1980. Et si ce n’est pas encore le cas, n’hésitez pas à lire l’article sur les cartes basketball pré-1970. A très vite 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.