Magic Arena : l’extension qui rend chaque match plus spectaculaire

MTG Arena War of the Spark

La Guerre des Planeswalkers, la dernière extension Magic : The Gathering, était disponible une semaine plus tôt sur le version numérique Magic : The Gathering Arena. Il s’agit déjà de l’un des sommets les plus mémorables de l’histoire récente du jeu.

Narrativement, La Guerre des Planeswalkers n’aurait pas pu arriver à un meilleur moment, point de vue culturel. Elle coïncide avec la fin des chapitres cinématographique de l’Univers Marvel et de Game of Thrones. Or cette dernière extension de Magic s’appuie sur des idées similaires aux deux. Une équipe de héros puissants, appelés Les Sentinelles, combat Nicol Bolas, un puissant Dragon Dieu qui menace le multivers. Ce dernier lève une armée de morts-vivants pour l’aider dans sa quête de devenir l’être le plus puissant.

Alors que les autres extensions Magic sont basées sur un plan d’existence magique particulier, La Guerre des Planeswalkers se concentre sur la confrontation entre les Sentinelles et Bolas. Elle est par conséquent remplie de créatures puissantes, de grands sorts et de parties apocalyptiques. Cette mentalité de confrontation entre également en compte dans les deux mécanismes principaux de ce nouveau set.

Magic Arena la guerre des Planeswalkers

Mécanisme : Amasser

Le premier de ces mécanismes s’appelle Amasser, un effet de sort qui permet à un joueur d’invoquer un jeton d’armée de zombies 1/1. Puis d’empiler de plus en plus de marqueurs + 1 / + 1 à chaque fois qu’une carte avec Amasser est utilisée. C’est l’armée de morts-vivants de Bolas et elle est en synergie avec des mécanismes existants tels que Proliférer. Proliférer permet de rajouter un marqueur sur chaque permanent et sur chaque joueur qui en a déjà au moins un . Et parce que les armées de zombies ne coûtent pas de mana noir, elles sont disponibles pour tous les types de deck, même si Amasser est plus répandu dans les cartes bleues, rouges et noires.

L’efficacité, en faire le plus possible avec le moins possible, est une grande vertu dans Magic. Et “Amasser” y a sa place car elle vous aide à créer une armée de créatures tout en jouant des sorts offrant d’autres avantages. Eternel Avemain est une carte bleue à 3 manas avec 2/2, le vol et Amasser 1. Ainsi, en plus d’avoir deux créatures pour le prix d’une, la seconde a le potentiel de continuer à augmenter en puissance au cours de la partie.

Magic Arena Mécanisme Amasser

Mécanisme : Les Planeswalkers

L’autre mécanique de La Guerre des Planeswalkers est … les planeswalkers eux-même. Personnages puissants qui se tiennent à l’écart du reste du champ de bataille et offrent des avantages plus complexes et souvent extrêmement puissants. Traditionnellement, les planeswalkers sont une denrée assez rare dans Magic. Ce qui incite les joueurs à construire des decks complets autour d’une carte de planeswalker très puissante et spécifique. War of the Spark réduit cette barrière à l’entrée en ajoutant des planeswalkers plus faibles à des raretés plus faibles. Chaque booster pack de cette extension comprend en effet au moins un planeswalker. Ce qui donne des decks où il n’est pas rare de jouer en même temps avec deux ou trois planeswalkers différents.

l’Illusioniste Jace, membre fondateur des Sentinelles, est de retour. Cette fois avec une mécanique où le joueur qui l’utilise gagne automatiquement si c’est son tour et qu’il n’a plus de carte à tirer. Mais il y a d’autres planeswalkers comme Narset, Déchireuse des Voiles. Carte bleue non-commune qui empêche les adversaires de tirer plus d’une carte par tour. Ou Ral, Conduit de l’Orage. Carte rare bleu-rouge qui vous permet de jouer la duplication de sorts et d’infliger des dégâts à votre adversaire à chaque fois.

Magic The Gathering Arena : système D activé

Comme il y a plusieurs planeswalkers pour chaque occasion, cela signifie que chaque deck a besoin d’un Plan B, C ou même D. De plus il n’y a pas une tonne de cartes qui facilite un jeu rapide et agressif dans War Of The Spark. Donc cela signifie que les parties ont le temps de se développer. Il y aura le temps de terminer en se servant de grands sorts comme Summum de la Destruction. Sort vert qui permet aux joueurs de chercher dans leur deck la créature la plus puissante et de l’améliorer s’ils disposent de suffisamment de mana. En combo avec Nissa, planeswalker vert qui double le mana obtenu en engageant des terrains forêts, ça peux faire mal.

En plus d’être très amusant jusqu’à présent La Guerre des Planeswalkers met également en évidence certains des principaux avantages de la version en ligne : Magic Arena. Bien que beaucoup vont toujours préfèrer jouer face à face avec d’autres personnes et entendre le son de cartes, il se passe beaucoup de choses dans War Of The Spark.

La version online permet par exemple de garder trace de plusieurs armées de zombies avec plusieurs marqueurs “plus un”. Et il y a souvent beaucoup de planeswalkers à gérer. Cela en plus de la gestion classique des créatures, sortilèges, artefacts et des terrains. La version numérique va soulager en partie cette gestion qui est automatisée (ajout des marqueurs, etc ). Certains aimeront, d’autres non.

Même si Magic The Gathering Arena n’a pas encore été complètement lancé a plein potentiel, cette version facilitera certaines parties. Notamment pour les nouveaux joueurs qui ont un peu de mal à prendre toutes les données en compte. Et avec La Guerre des Planeswalkers cela en fait un petit paquet.

Laisser un commentaire